Go to the English site

En 2016, Michel Breton, guide et formateur au Québec, acquière une pourvoirie au nord de l’île de Terre-Neuve, dans la région de St-Anthony.

Un territoire de 1000 km2 où il est le seul pourvoyeur. Ces deux dernières années, 99% des chasseurs ont eu la chance de récolter un orignal et 85% d’entre eux ont réussi.

Depuis 2016, Michel a su monter une équipe dynamique où autant le service de guide, l’hébergement et le service à l’auberge rendent le séjour des chasseurs inoubliable.

Une chasse à Terre-Neuve service tout inclus en plan américain:

Non-inclus:
service de boucherie (0,79$ la livre emballée sous-vide),
permis non résident (500$).

Notre saison 2018 est complète. Nous prenons les réservations pour 2019.

Voici les dates de 2019:
Notez que le premier et dernier jour de chaque forfait sont des jours de transition pour le départ et l’arrivée.




Chasse tardive
(novembre/décembre)

En décembre 2017, nous avons expérimenté une chasse tardive avec 4 chasseurs. Il était déjà question d’exploiter la pourvoirie en ce temps de l’année et après une semaine passée sur place, les résultats ont été plus que concluants. Plus de 40 orignaux ont été vus en 4 jours et nous avons récolté 4 mâles en 4 jours. De beaux spécimens ont été aperçus. Honnêtement, après deux automnes complets passés sur le territoire (2016 et 2017), c’est de loin la semaine où il y a eu le plus d’action en si peu de jours.

Après mure réflexion, nous avons pris la décision d’exploiter la pourvoirie en novembre/décembre dès 2018.

Il y a évidemment des avantages à tirer profit de chasser durant le rut, mais il y a des avantages à chasser l’orignal plus tard à l’automne.

Avantages

Les journées chaudes ralentissent de beaucoup les activités des orignaux. De telles journées en novembre/décembre au nord de Terre-Neuve, c’est carrément impossible. Des températures froides facilitent également la manipulation et la conservation de la viande.

Les mâles fréquentent beaucoup les sites nourriciers pour récupérer les pertes subites pendant le rut.
Similairement aux chevreuils tard en saison, c’est là que les gros mâles sortent. Ceux qui chassent le chevreuil en décembre comme en Ontario ou ailleurs savent très bien qu’il est beaucoup plus possible de voir un gros mâle après le rut que pendant le rut. Il est en de même pour l’orignal.

Le territoire est plus facile d’accès avec le droit de se rendre en Argo là où l’on veut. En effet, si la terre n'est pas gelée, nous sommes limités par la loi à ne pas circuler en Argo ou tout autre véhicule en dehors des sentiers afin de garder le territoire vierge. Sauf évidemment pour sortir une bête. Mais une fois la terre gelée, nous avons le droit d’aller là où l’on veut.

C’est l’avantage majeur. Avec la présence plus que probable de neige dans le nord de Terre-Neuve, il s’agit d’un livre ouvert où aucun déplacement du gibier ne nous échappe. La neige permet évidemment de localiser les orignaux beaucoup plus facilement. Certes, un mâle qui répond aux appels est une chasse très excitante, mais pister un orignal sur la neige et de le rattraper et en venir au tir est une expérience qu’il faut vivre dans sa vie si ce n’est pas déjà fait.

J’ai beaucoup chassé le chevreuil à la trace. J’ai parfois également eu la présence de neige à l’orignal au Québec et j’ai souvent pisté l’orignal sans neige. De plus, sur 5 années, j’ai chassé et guidé à Terre-Neuve en novembre/décembre dans une autre pourvoirie plus au sud de la province et pour une semaine dans la mienne en 2017. Selon moi, non seulement la chasse sur la neige est des plus excitante mais aussi, chasser dans ces conditions augmente énormément les chances de récolter un orignal. Et pour ceux qui ne sont pas intéressé à pister, vous allez voir des orignaux sortir se nourrir car ils récupèrent beaucoup en ce temps de l’année. Évidemment, nous ne pouvons pas garantir la présence de neige à cette période de l’année, mais si on se fie à cet automne, et après avoir consulté les gens qui habitent la région depuis toujours, selon eux, il y a de la neige en ce temps de l’année dans la très grosse majorité des cas. Le mercure joue aux alentours de -5 à 5 degré Celsius.

Dans un cas où le chasseur rate son tir ou pire blesse non mortellement l’animal, le fait d’avoir de la neige rend les choses encore là beaucoup facile lors de la recherche car les chiens de sangs sont interdit à Terre-Neuve. Alors les chances qu’un orignal soit tué sans être retrouvé, bien que peu probable en septembre/octobre avec l’expérience des guides, cela est presqu’impossible avec de la neige. Et si le chasseur rate son tir, nous allons également le constater avec l’absence totale de sang et du même coup avoir la chance de rattraper l’animal sur la neige.

Avec une chasse en novembre/décembre, le chasseur Québécois peut chasser l’orignal dans la Belle Province s’il le désire et aura amplement le temps de le faire.

Notre saison 2018 est complète. Nous prenons les réservations pour 2019.

Voici les dates de 2019:
Notez que le premier et dernier jour de chaque forfait sont des jours de transition pour le départ et l’arrivée.

Désavantage

C’est le seul désavantage.




Orignaux récoltés
taux de succès

2016

2017

Caribou

En plus de chasser dans des paysages majestueux, vous aurez la chance d’observer des caribous des bois. Pour l’instant, la pourvoirie n’a pas de permis pour y chasser le caribou, mais une demande est faite et nous espérons que quelques permis seront attribués pour pouvoir y chasser quelques mâles trophée.




Hospitalité

Une équipe dynamique vous attends avec de très bon repas: steak de faux filet, côte levée, morue fraiche, tourne dos, brochette de filet mignon, filet de porc sont le genre de repas offert.

L’auberge comprend une salle à manger, un bar et un salon. Cinq chambres sont offertes aux chasseurs et chacune à une salle de bain privée.

Au besoin, un chalet pouvant accueillir 4 chasseurs est situé dans un secteur reculé du territoire.




Coût du voyage

Historique

Pour les automnes 2016 et 2017, le prix d'une chasse en plan américain était de 5700$ + les taxes + le permis (500$). À ceci, le chasseur devait ajouter ses frais de transport.

En avion, les billets + les extras de bagages, avec un hôtel pour une nuit (parfois 2), le coût additionnel s'élevait à environ 1000$ et 3 jours à prévoir pour se rendre et revenir.

Pour ceux qui venaient par la route, le trajet de l’allée et le retour, c’est plus de 4000 km de route + 14 heures de traversier. En additionnant les frais d'essence, les repas et les frais de bateau, la facture dépasse facilement 1000$ et 4-5 jours à prévoir pour le transport seulement.

Alors si on additionne 1000$ de frais de transport, 500$ pour le permis, 5700$ pour la chasse (+ 15% de taxes), le coût réel du voyage se situe aux alentours de 8000$ et il fallait prévoir environ 11-12 jours de vacances pour chasser 6 jours.

2018

En 2018, le prix, en plan américain, sera de 6900$ cnd incluant les taxes, le transport (en avion), l'hébergement, les repas, un guide par chasseur et le transport de la viande.

Donc, non seulement le transport de Québec à la pourvoirie se fera en 4 heures ou moins, mais le prix total sera moins élevé pour les années antérieures.

Nous sommes confiants qu’en offrant à nos chasseurs cette formule améliorée, l’expérience sera encore meilleure grâce à un transport plus facile, plus rapide et à un coût plus avantageux.

Vous avez quelqu'un de spécial avec qui vous voulez partager votre aventure. Nous vous offrons cette possibilité.

Accompagnateur non-chasseur: 500$
Accompagnateur chasseur: 1000$

Notez que le permis non résident (500$) et le service de boucherie (0,79$ la livre emballée sous-vide), ne sont pas inclus dans le prix du forfait.

Paiements

Un premier dépôt de 25% à la réservation: 1725$.
Un deuxième dépôt pour le 1er juin 2018: 1725$.
La balance (50%) pour le 1er août 2018: 3450$
Sur place, seul le permis reste à payer : 500$ (permis non-résident).

Vol nolisé

En plus de continuer à offrir le service inclut du transport de la viande, le transport par avion est maintenant inclus dans le prix. White Hills Outfitters fait affaire avec une compagnie aérienne et les chasseurs vont voyager par vols nolisés. Le départ se fera de Québec pour atterrir environ 3 heures plus tard à l’aéroport de St-Anthony, qui se trouve à 25 minutes de mon auberge.

Note importante: pour ceux qui vont arriver dans la première semaine de chasse, le vol se fera avec Air Canada, par contre le billet d’avion sera inclus dans le prix ainsi que la chambre d’hôtel si nécessaire. Le transport de Deer Lake à l’auberge est également inclus. Une fois leur semaine de chasse terminé, les chasseurs quittent en vol nolisé. Ceux qui vont chasseront la dernière semaine, c’est la même chose sauf que c’est le contraire, ils vont arriver avec un vol nolisé, mais repartir avec Air Canada.

Pour ceux qui préfèrent ne pas utiliser ce service, le prix du forfait demeure le même. L’entente avec la compagnie aérienne est d’un coût fixe que l’avion transporte 3 ou 8 chasseurs. Pour cette raison, malheureusement, nous ne pouvons accorder aucun rabais à ceux qui décideront d’assumer le transport par leur propre moyen.




Nature

La nature est magnifique à Terre-Neuve. Que ce soit le littoral, les plaines, les falaises, les forêts, où que vous regarderez, la beauté de la nature saura vous éblouir. Vous reviendrez de cette aventure la tête pleine de souvenirs et des images qui vous feront revivre votre voyage.

N'oubliez pas votre appareil photo ...




Commentaires de chasseurs

Pour White Hills Outfitters, la satisfaction du client est la priorité.




Nous joindre

Si vous avez des questions ou vous voulez réserver, veuillez nous contacter:

Michel Breton

courriel:
michelbretonguide@hotmail.com ( de préférence)

Téléphone: 418 855-2205 (heure du Québec)